La culpabilité

Beaucoup d’émotions se bousculent pendant la maladie. La culpabilité en fait partie.

« Je me sens coupable »

Des femmes se sentent coupables de ne pas avoir fait ce qu’il fallait pour empêcher le cancer d’apparaître ou le rendre moins grave :

  • ne pas avoir réagi quand elles ont senti une boule dans leur sein
  • ne pas avoir répondu à l’invitation pour faire une mammographie de dépistage
  • ne pas avoir fait les examens de contrôle
  • ne pas avoir suivi leur traitement d’hormonothérapie

A ce moment là, cela n’a pas été possible pour elles de faire autrement.
Elles ont fait ce qu’elles ont pu à un moment donné de leur vie.

Certaines se sentent coupables parce qu’elles bouleversent la vie de leur entourage. C’est encore plus intense lorsque les traitements sont longs ou que la maladie revient.

Pourtant, essayez de vous rappeler que personne n’est responsable de l’apparition du cancer et que personne ne mérite d’être malade.

Aller en haut de la page