Témoignages

Ce que les femmes nous disent

« Pour moi c’était l’inconnu et maintenant je vois la vie autrement »

 « Nous avons échangé sur des choses de la vie, sur des choses plus personnelles. Je me suis dit que, s’il y avait un avant, il y avait surtout un après. La féminité, la maternité ne s’arrêtaient pas avec la perte d’un sein. Souriante, élégante, vous en étiez la preuve. Vous m’avez donné de l’espoir. »

« La bénévole est courageuse d’en parler, ça aide les autres femmes. »

« Bisous Madame » en fin de conversation téléphonique

« Jusque-là, tout est allé si vite. Rendez-vous sur rendez-vous. Je n’ai pas eu le temps de vraiment réaliser ce qui m’arrivait. Et surtout, je ne savais pas ce qui m’attendait, quelles souffrances physiques et morales j’allais devoir affronter. Merci d’être passée me rendre visite. »

« Cela fait du bien de savoir qu’on n’est pas seule et que d’autres sont passées par là et y sont arrivées. »

« J’ai reçu la visite d’une bénévole. Sa présence m'a apportée beaucoup de bien, ses mots simples et directs et son regard doux m'ont illuminé ce chemin que je ne voyais pas très gai. Merci beaucoup pour tout ce bien. »

« Tout d'abord je voulais vous remercier de votre visite qui m'a fait un bien fou. En effet, j'étais déstabilisée car depuis l'annonce du diagnostic, tout a été très vite et j'ai été emportée dans un tourbillon indescriptible. Votre visite m'a rassurée sur le présent et l'avenir de cette maladie. Merci encore. »

« Je tiens à vous signaler que notre conversation téléphonique m’a fait beaucoup de bien. Ce fut un réel réconfort. C’est important d’échanger et de partager devant cette épreuve »

Les professionnels de santé nous encouragent

 « Je tiens à saluer l’engagement et l’action des bénévoles de votre association qui apportent force et espoir aux patientes concernées. Les interventions des bénévoles sont très appréciées par les patientes et apportent un soutien précieux dans leur parcours de soins. ». Monsieur Didier Renaut, Direction du Centre Hospitalier Alpes Leman.

 

« L’action de Vivre Comme Avant est une action discrète et efficace. Nous, médecins, nous ne pouvons pas fonctionner sans les patientes et sans les associations de patientes. Les associations de patientes sont exigeantes. Elles ont raison. Elles nous font changer nos pratiques. » Docteur Alain Mimoun, chirurgien plasticien, Hôpital Saint Louis, Paris.

 

« Ce qu’apporte les bénévoles, le côté « vécu », avoir été confronté à la maladie, savoir ce que cela entraîne, avoir réfléchi, car elles réfléchissent à ce qu’elles font, c’est une aide concrète aux patientes qui ont été opérées. ». Docteur Marc Espie, oncologue, Hôpital Saint Louis, Paris.

 

« Les bénévoles font un travail remarquable dans des conditions parfois complexes. » Docteur de Lapparent, Hôpital Nord Franche Comté.

Les bénévoles se confient

« Lorsque je rencontre des femmes jeunes lors de mes visites, j’essaie de leur dire qu’il faut dire la vérité aux enfants sur la maladie de leur maman, en utilisant des mots à leur portée et sans trop rentrer dans les détails, mais surtout pas de cacher la maladie et les traitements. »

« Une dame au cours de nos échanges se met à pleurer à chaudes larmes. S'arrête d'un coup et me dit : « Cela fait des années que je n'ai plus pleuré, je ne pleure jamais... et vous savez pourquoi je pleure avec vous ? » « Non... », « Parce que je ne vous connais pas » ….

« Quelle émotion chaque fois que nous ouvrons une porte. Pleurs, rires, (très peu) ou soulagement de pouvoir parler avec une femme qui a vécu la même chose. »

« Je suis épatée par le courage des femmes, leurs capacités d’adaptation, leur inventivité »

« L’instant où j’ouvre la porte est toujours magique »

« Je crois que nous apportons aux femmes, à un instant T, une écoute que nulle autre personne ne peut leur apporter »

« Je continue mon engagement dans cette association car j’y fais de belles rencontres. Notamment lors de visites qui commencent dans les larmes et se terminent par un sourire…. Cela me suffit à me dire « voilà une visite réussie et qui a fait du bien à cette dame »

« Vivre Comme Avant a été une formidable expérience de solidarité féminine riche en contacts et en évènements » Une bénévole qui arrête sa mission après 20 ans de visites aux patientes

La parole à nos partenaires

« Je suis de jour en jour de plus en plus fier d’avoir fait le choix de Vivre Comme Avant comme association officielle du Dalmatie et Laponie Trophy ». Thierry Jacob, organisateur.

« M-Paris a choisi de soutenir Vivre Comme Avant car cette association offre aux femmes soignées pour un cancer du sien un accompagnement individuel et personnalisé par des femmes bénévoles qui, elles aussi, ont vécu la maladie. Et cela fait toute la différence. » Adeline Moniez, présidente de M-Paris

« C’était très intéressant de partager ce moment avec des bénévoles de Vivre Comme Avant et de voir l’engagement de chacune. » Clotilde Herbaut Collin, responsable des relations avec les associations chez Novartis, lors d’une rencontre avec des bénévoles sur Paris.

« La mutuelle GSMC et le FCBF (Football Club de Bousbecque Féminine) sont ravis de soutenir Vivre Comme Avant. C’était particulièrement important pour nous de pouvoir mettre en lumière une association ayant du sens et des actions concrètes en lien avec la lutte contre le cancer. »

« C’est avec un grand plaisir que j’ai fait un don à Vivre Comme Avant. Des amies proches ont été confrontées à cette maladie. Il était donc tout à fait naturel pour moi d’apporter mon soutien à cette cause. » Eddy David, Société Engitechs.

« Nous sommes fières de soutenir l’association Vivre Comme Avant, avec l’aide de nos clientes. La maladie peut toucher tout le monde et l’accompagnement que propose Vivre Comme avant est un véritable soutien pour les femmes touchées par un cancer du sein » - Une salariée de BRÉAL