Les suivis après les traitements

Une fois vos traitements terminés, vous bénéficierez d’une surveillance médicale indispensable pour votre santé.

Des suivis indispensables pour : 

  • Contrôler l’absence d’évolution de votre maladie,
  • Détecter et traiter d’éventuels effets secondaires tardifs et séquelles des traitements
  • Vous mettre en contact, si nécessaire, avec d’autres intervenants (psychologue, kinésithérapeute, assistante sociale, une bénévole de Vivre Comme Avant...)
  • Réagir à de nouveaux symptômes que vous ne présentiez pas à l’origine

Des suivis réguliers 

Les suivis doivent être réguliers et prolongés sur plusieurs années.
Ils comprennent généralement :

  • Une consultation tous les 6 mois pendant 5 ans, et ensuite une fois par an à vie
  • Une mammographie une fois par an, associée si nécessaire à une échographie mammaire
  • Un examen gynécologique

Votre médecin adapte ce rythme à votre état de santé.
Les différents médecins participant à votre suivi (médecin traitant et équipe spécialisée ayant réalisé le traitement) se tiennent mutuellement informés.

Sources : Les informations citées sont issues du site de l’INCa (Institut National du Cancer)à  www.e-cancer.fr.

7 conseils à suivre préconisés par l’Assurance Maladie

  • Suivez scrupuleusement les traitements prescrits,
  • Veillez à respecter le rythme des consultations et des examens convenus avec votre médecin traitant, l’équipe soignante et les autres intervenants,
  • N’hésitez pas à poser toutes vos questions aux professionnels qui s’occupent de vous. C’est grâce à ce dialogue que vous pourrez prendre ensemble les décisions adaptées à votre situation. Notez éventuellement ces questions pour préparer les consultations,
  • Informez-vous sur la maladie, les traitements et les effets indésirables pour mieux les comprendre,
  • Certains traitements sont responsables d’une ménopause précoce : si vous ressentez bouffées de chaleur, sécheresse vaginale… parlez-en à votre médecin,
  • Signalez tout symptôme nouveau qui vous paraît anormal afin que l’équipe médicale puisse détecter au plus tôt une éventuelle récidive ou des effets secondaires des traitements : perte d’appétit, fatigue…
  • Identifiez les douleurs pour qu’elles soient mieux soulagées.

Ces informations sont disponibles sur le site de l’Assurance maladie :

 

Des rendez-vous angoissants
Mais des examens qui peuvent vous sauver la vie !

« Je suis angoissée avant chaque contrôle »

« J’ai toujours peur de ces contrôles et pourtant je sais qu’ils peuvent me sauver la vie. »

Ce qui préoccupe les femmes, c’est la crainte d’une récidive ou que la maladie revienne.

Pourtant, la plupart des consultations de suivi ont pour but de prendre en charge les troubles ou les effets secondaires des traitements sur le long terme qui peuvent gêner la qualité de vie : la fatigue, des douleurs …

N’hésitez pas à aborder vos difficultés psychologiques. Vous pouvez vous sentir triste, irritable, « perdue »…Il faut en parler.

Osez évoquer des sujets intimes, vos relations avec votre partenaire, votre sexualité.

Ces rendez-vous médicaux sont indispensables. Dites-vous qu’ils sont nécessaires. Rien ne sera laissé au hasard.

Et même si ….
- Votre médecin a pris sa retraite….
- Votre oncologue est en vacances…
- Vous déménagez …
Votre dossier médical sera transmis au médecin « remplaçant » et vous serez bien soignée.

 

Contacter une bénévole de
Vivre Comme Avant

map-blanche