Protégez vos ongles sous chimiothérapie

Les traitements de chimiothérapie peuvent entrainer des effets indésirables touchant les ongles des mains et des pieds
- Ils peuvent devenir cassants, striés, dédoublés, épaissis
- Ils peuvent se pigmenter, se décolorer ou même tomber

Voici quelques conseils pour retarder et/ou limiter les effets indésirables.

Pas un jour sans vernis !
Pendant toute la durée des cures de chimiothérapie et même pendant 6 mois après les cures, vos ongles ne doivent pas voir la lumière du jour.

PENDANT le traitement de chimio

→ PROTÉGEZ
La veille de chaque cure de chimio, appliquez :
1- Une couche de base protectrice à base de silicium pour accroître leur résistance
2 - Deux couches de vernis coloré opaque ou anti UV non nacré

Renouveler cette manucure, dès que le vernis s’écaille
Pour retirer le vernis, utilisez un dissolvant doux sans acétone pour ne as dessécher les ongles

→ HYDRATEZ
• Hydratez-vous les mains et les pieds tous les jours avec une crème hydratante.
• Vous pouvez appliquer de l’huile de ricin ou de l’huile d’amande douce sur les ongles pour les nourrir.

APRÈS les cures

CONTINUEZ à appliquer le vernis pendant 6 mois

Consultez
Signalez à votre médecin toute rougeur autour de l’ongle.
Il pourrait s’agir d’une infection : il vous prescrira un traitement médical approprié.

Préservez vos ongles
des mains et des pieds

Portez des gants !
pour faire vos travaux domestiques
(vaisselle, ménage, jardinage, bricolage…) : pour limiter le contact avec l’eau et les produits détergents.

Coupez vos ongles courts pour éviter qu’ils ne cassent et ne s’écaillent.

Ne pas poser de faux ongles.

Renoncez aux vernis permanents ou semi-permanents.

Contacter une bénévole de
Vivre Comme Avant

map-blanche