Recevoir la visite d'une bénévole

Vous êtes hospitalisée,
Vous venez d’être opérée du sein,
Vous venez à l'hôpital pour un rendez-vous médical ou pour un traitement,
L’infirmière, le chirurgien, ou l’oncologue vous propose de rencontrer une bénévole de l’association Vivre Comme Avant.

Pourquoi accepter ? Et pourquoi pas ?

Le médecin et l’infirmière connaissent les bénévoles
qui interviennent dans leur service. Ils sont favorables à cette visite.
« Quand je propose à une patiente la visite d’une bénévole, je lui dis que c’est une femme qui a eu la même intervention ou le même traitement qu’elle, qui peut mieux comprendre que moi leur angoisse, leur inquiétude, et qui peut répondre aux questions qu’elle pourrait se poser » - Une infirmière, Clinique de l’Anjou à Angers.

On ne se connaît pas.

Cela peut être difficile pour vous de rencontrer une femme que vous ne connaissez pas.
« Qu’est-ce que je vais lui dire à cette dame que je ne connais pas ? » Une patiente, avant la visite
Et réciproquement, la bénévole ne vous connaît pas non plus.
Quand elle ouvre la porte de la chambre, c’est toujours une femme unique qu’elle va rencontrer.
« Lorsqu’on met la main sur la poignée de la chambre, on ne sait jamais qui on va rencontrer et comment « ça va accrocher » - Une bénévole

Concrètement, ça se passe comment ?

La bénévole vient vous rendre visite dans votre chambre ou dans un endroit calme. L’échange se passe en tête à tête. Éventuellement un proche, le plus souvent votre conjoint peut assister à l’entretien : c’est vous qui décidez.
Vous lui poserez toutes les questions que vous souhaitez, vous lui parlerez de ce que vous vivez, en toute simplicité et en toute intimité.
Elle est là pour vous écouter, pour vous permettre d’exprimer ce que vous ressentez, pour vous encourager dans la suite de votre parcours.
« Les mots viennent naturellement et l’échange s’installe »

Tout ce qui se dit au cours de la visite est confidentiel.

Est-ce que je pourrais vous rappeler ?

A la fin de l’entretien, la bénévole vous communiquera ses coordonnées : son nom, son numéro de téléphone, son adresse mail.
Vous pourrez la joindre par téléphone ou par mail quand vous le souhaiterez. Elle sera toujours disponible pour échanger avec vous et éventuellement vous rencontrer à nouveau (par exemple si vous revenez à l’hôpital pour une visite de contrôle).

Par respect pour votre vie privée, elle ne vous contactera pas.

Les 4 temps forts de la visite

1. Établir le contact

2. Écouter sans juger

3. Apporter un soutien, des informations, de l’espoir

4. Créer un lien
« Vous n’êtes pas seule »

 

 

Une aide responsable associée à des principes de base :

- Respecter la dignité et l’intimité des femmes.

- Adapter ce que l’on fait, ce que l’on dit en prenant en compte la spécificité de chaque personne (son âge, sa culture, son vécu …)

- Faire preuve de compréhension à l’égard des émotions et des paroles de chaque personne

 

 

 

Contacter une bénévole de
Vivre Comme Avant

map-blanche