Liste des actualités et événements

A 5 mois de grossesse, j’ai appris que j’avais un cancer du sein.

Dans mon parcours, j’ai eu la chance de rencontrer une psychiatre spécialisée en oncologie. Je lui ai dit à quel point je m’en voulais de ne pas pouvoir arrêter ce stress et que j’avais peur que mon bébé soit d’une nature angoissée.

Le plus beau message que j’ai retenu de sa part « Oui, votre bébé ressent votre stress mais vous êtes déjà en train de lui apprendre le courage… Car, oui, la vie n’est pas toujours facile et il le vit déjà mais vous lui montrez à quel point il est important de ne jamais lâcher et de toujours avancer ».

J’ai gardé en tête que j’étais une maman-courage qui allait faire de son bébé un bébé-courage et c’est notre parcours de vie.
Une fois cette pensée bien acceptée, elle m’a conseillé de parler au bébé in utéro et de tout lui expliquer : pourquoi je pleure, pourquoi j’ai peur, pourquoi je stresse mais surtout de lui expliquer à quel point il est attendu. Nous avons pris ce petit rituel avec mon bébé de faire un petit temps d’échange dans le bain… notre moment de détente. Ce n’est pas facile au départ mais après l’avoir fait plusieurs fois, tout devient naturel.
Aujourd’hui Marius a 4 mois. C’est un bébé qui n’est pas du tout angoissé, un bébé souriant, très éveillé. Il recherche énormément la communication.

Notre bébé-joie de vivre. »

MERCI à Delphine pour ce magnifique témoignage qui pourrait être sûrement utile à d’autres mamans-courage !