« J’ai peur ». « Je suis inquiète ». 
Trucs et Astuces pour aller mieux.

La peur, l’anxiété sont des émotions habituelles ressenties par les personnes qui sont atteintes d’un cancer. Elles surviennent en réaction à une menace, réelle ou imaginaire. C’est normal d’avoir peur de l’inconnu.

Tout au long de votre parcours, vous ressentirez probablement de la peur : peur d’avoir mal, peur des résultats de la mammographie, peur de l’opération, peur de la chimio, peur de perdre vos cheveux, peur d’annoncer votre maladie, peur de reprendre le travail, peur de la récidive … La liste est longue.

Les effets de la peur et de l’anxiété

La peur et l’anxiété peuvent se manifester de différentes façons :

  • Vous êtes fatiguée sans raison apparente, vous dormez mal, vos épaules sont douloureuses, votre nuque est raide…
  • Vous êtes irritable, triste, agitée…
  • Vous avez du mal à vous concentrer, vous faites des erreurs, vous oubliez ce que l’on vous a dit …
  • Vous avez tendance à vous isoler, à manger trop …
  • Vous avez des douleurs abdominales, vous avez l’estomac noué…

Alors, comment faire pour aller mieux ?

Il n’y a pas de recette miracle. Chaque personne ressent et gère le stress différemment. Chacune a ses propres trucs et astuces pour aller mieux.

Certaines personnes vont trouver les ressources nécessaires pour faire face à la situation et d’autres se retrouveront « bloquées ».

Apprendre quelques techniques, expérimenter quelques astuces pour faire face aux situations que vous redoutez, qui vous font peur, va vous aider à réduire votre stress, à lutter contre les pensées anxieuses ou pessimistes qui vous envahissent, à optimiser votre qualité de vie.

Identifiez ce qui vous stresse et informez-vous !

IDENTIFIEZ

Quelles sont les situations qui vous stressent ? Si vous parvenez à les identifier, c’est déjà un premier pas pour diminuer votre niveau de stress.

« Je me suis rendue compte qu’avant chaque visite médicale de contrôle, j’étais irritable, impatiente… Après la visite, j’étais fatiguée, épuisée, vidée … J’ai compris que c’était du stress, que c’était l’effet des examens à refaire. Maintenant je sais que je ne serai pas en forme ce jour-là et je ne m’inquiète plus, j’essaie de me détendre, je me dis que ces examens sont nécessaires pour ma santé… »

INFORMEZ-VOUS sur le cancer du sein et les traitements auprès de sources sûres et fiables.

L’incertitude qui accompagne un diagnostic récent ou l’annonce d’un traitement s’estompe au fur et à mesure que vous en apprenez davantage sur la maladie, ses traitements et comment mieux s’y adapter.

QUESTIONNEZ

Posez des questions. Demandez des explications. Osez dire que vous n’avez pas compris.

CONSULTEZ

Consultez votre médecin ou tout autre membre de l’équipe médicale si la peur nuit à vos activités quotidiennes (« Je dors mal »,« Je ne mange plus », « j’ai des crises d’angoisse »…). Cela permettra à votre médecin d’évaluer votre état de stress afin d’y remédier.

Expérimentez et pratiquez des méthodes anti-stress pour vous détendre

Ces méthodes permettent un relâchement physique et mental et sont donc bénéfiques tant pour le corps que pour l’esprit.

En voici quelques-unes. Expérimentez, testez, choisissez et pratiquez régulièrement celle qui vous convient : la relaxation, la sophrologie, la respiration, la méditation, les massages…

Vous pouvez également les pratiquer en préparation à un éventuelle situation à venir, que vous avez identifiée comme étant stressante pour vous : une visite de contrôle, une opération chirurgicale, un traitement qui démarre…

Faites de l’exercice

BOUGEZ

Pratiquez une activité physique, pas forcément longtemps, simplement pour vous détendre, prendre l’air, focaliser votre attention sur le moment présent… comme la marche, la natation, la gym douce, le yoga…

« Pour moi ce qui est très efficace, c’est de marcher en forêt, observer la nature dans le calme et sans bruit. »

« Bouger, marcher, faire du sport quand j’en ai la force ! C’est ce que je fais depuis quelque temps et ça marche : cette semaine je me sens avec un meilleur moral et la vitalité revient ».

ETIREZ-VOUS

Il n’y a pas que les sportifs qui ont besoin d’étirer leurs muscles.

Vous pouvez étirer votre nuque (pour plus de mobilité et de souplesse), vos épaules, votre dos (c’est là que s’accumulent les tensions), vos jambes (ça relance la circulation sanguine).

Ce sont des mouvements simples, courts et qui se pratiquent partout.

Ne pratiquez pas d’exercice intensif sans l’avis de votre médecin.

Prenez soin de vous ! Faites-vous plaisir !

Prenez du temps pour vous occuper de vous et pour faire des choses que vous aimez faire. Votre esprit ne peut s’occuper de deux choses à la fois. En vous concentrant sur autre chose que votre état de santé, vous vous sentirez peut-être moins anxieuse.

Bien des gens se sentent mieux s’ils sont occupés. Certains travaillent, d’autres ont un passe-temps (musique, artisanat, lecture, peinture…) 

Tout est possible, selon vos goûts et vos possibilités :  

  • Observez, admirez, contemplez le monde qui vous entoure…
  • Sortez : au restaurant, au cinéma, chez des amis, au musée…
  • Dessinez, chantez, écoutez de la musique, restaurez un vieux meuble…
  • Lisez un livre, un magazine, faites des mots croisés…

Vos inquiétudes trouveront peut-être le moyen de refaire surface même quand vous vous adonnez à des activités plaisantes. Il est bon de laisser venir ces pensées, d’y réfléchir pendant un moment puis de passer à autre chose.

Quelques trucs de nos bénévoles :

« Le bricolage en musique une « parenthèse enchantée », mains occupées, tête dans la musique, c’est parfait ! »

« Le jardinage…mains dans la terre, pensées concrètes…un grand moment d’évasion »

« J’aime beaucoup aller flâner dans une librairie. Je feuillète des bouquins. Ça me « vide la tête »

Trouvez des soutiens. Ne vous isolez pas !

Ne restez pas seule à ruminer avec vos pensées.

  • Racontez à votre famille, vos amis … ce que vous ressentez. Dites ce dont vous avez besoin, envie (Qui aurait envie de venir marcher avec moi ? …)
  • Demandez de l’aide (Qui pourrait m’emmener chez le médecin ? …)
  • Parlez à une femme qui a vécu la même expérience que vous.
    Les bénévoles de Vivre Comme Avant peuvent partager un moment avec vous, échanger, discuter…

N’hésitez pas à nous contacter au 01 53 55 25 26
Ou à vous mettre en relation avec la bénévole la plus proche de chez vous.

Pour savoir comment nous pouvons vous soutenir, consultez notre section :

RESPIREZ !

Vous pouvez pratiquer cet exercice : il est simple, prend peu de temps et peut se pratiquer n’importe où et à tout moment.

  • Asseyez-vous ou allongez-vous confortablement
  • Respirez par le nez
  • Redressez la tête et le dos
  • Inspirez profondément (environ 5 secondes) en dirigeant l’air jusqu’en bas du ventre
  • Retenez la respiration (10 à 20 secondes)
  • Expirez lentement
  • Retenez le vide d’air (10 secondes)
  • Répétez de 2 à 10 fois cet exercice

Les soins onco-esthétiques apportent de la détente

Certains établissements de santé ou structures proposent des soins onco-esthétiques qui sont de vrais moments de « pure détente ».

Voici quelques paroles de patientes :
« C'est un moment rien que pour moi, où j'oublie tout ». « Cela me fait un bien fou, non seulement pour ma peau, mais aussi pour mon bien-être intérieur ».« Pendant les soins, je suis dans ma bulle ». « J’attends avec impatience la prochaine séance, tellement cela m’apporte de l’apaisement ».

Et vous ? Comment faites-vous ?

Dites-nous quels sont vos trucs, vos astuces, vos façons de faire pour aller mieux ? Votre témoignage intéressera les femmes qui consultent notre site.