Liste des actualités et événements

Stella McCartney : « Le cancer, ce n’est pas joli, mais on peut en extraire de la beauté »

La styliste anglaise, fille de Paul McCartney et dont la maman Linda McCartney est décédée d’un cancer du sein, lance une gamme de lingerie pour les femmes ayant subi une mastectomie et n’hésite pas à montrer, sur son site, la réalité des corps opérés.

Extraits de l’entretien paru dans Le Monde du lundi 30 octobre 2017.

« Pourquoi lancer un bel ensemble de lingerie pour femmes ayant subi une mastectomie ?
J’ai constaté qu’il n’y avait rien pour aider les femmes à se sentir moins vulnérables et plus belles dans ces moments si douloureux. J’ai senti que c’était une petite chose que je pouvais faire et à laquelle je crois profondément : leur redonner une petite part d’elles-mêmes alors qu’elles ont l’impression de tout perdre. »

« Les gens n’ont pas envie de parler de maladie. Ce n’est pas joli, C’est douloureux mais on peut essayer d’en extraire de la beauté »

« Quand j’ai travaillé avec mon équipe sur la façon de communiquer sur ce soutien-gorge post- mastectomie, elle m’a proposé des idées qui dégageaient une image douce et chic. Et cela m’a mis mal à l’aise. Ça n’aurait pas été juste de montrer de la jolie lingerie et de cacher son vrai but. Je voulais des photos plus dures, plus honnêtes qui aient un impact, qui montrent la réalité de la mastectomie. C’est-à-dire une opération destinée à guérir et à survivre au cancer du sein. »

« Ce n’est pas mon intention de faire peur ou de choquer les gens. J’essaie de délicatement lancer un sujet important. C’est le rôle d’une femme dans ma position d’en parler et de dire aux femmes qui ont subi une mastectomie, qu’elles ont le droit de se sentir à la mode, féminines et belles malgré les cicatrices. »