Traitements : la chimiothérapie

La chimiothérapie fait partie des traitements du cancer du sein, tout comme la chirurgie, la radiothérapie, l’hormonothérapie .

La chimiothérapie est un traitement à base de médicaments qui agissent sur les mécanismes de la division cellulaire.
C'est un traitement général qui agit dans l'ensemble du corps. Cela permet d'atteindre les cellules cancéreuses quelle que soit leur localisation dans le corps, même si elles sont isolées et ne sont pas détectables par les examens de diagnostic.
Les médicaments de chimiothérapie sont administrés le plus souvent par perfusion.

Dans quels cas une chimiothérapie est-elle conseillée ou nécessaire ?

Une chimiothérapie n'est pas proposée de façon systématique à toutes les patientes atteintes d'un cancer du sein. Son utilité est appréciée en fonction du stade du cancer au moment du diagnostic et des facteurs de risque de récidive.En plus du stade du cancer, le médecin tient également compte :

  • de votre état général.
  • de votre âge.
  • de vos préférences.
  • de vos antécédents chirurgicaux et médicaux comme une maladie du cœur.
  • de vos traitements antérieurs.

La pose d’une chambre implantable : un dispositif pour faciliter la perfusion

Avant de commencer le traitement de chimiothérapie, la pose d'un cathéter dans une grosse veine est recommandée.
Ce dispositif évite de devoir administrer les traitements médicaux dans des petites veines comme celles du bras ce qui peut être difficile et toxique. Les veines sont fragiles et les injections répétées deviennent vite douloureuses.
Le dispositif le plus couramment utilisé est la chambre implantable, aussi appelée port à cath® ou PAC. Il est composé d'un petit boîtier (la chambre implantable) et d'un cathéter (tuyau souple et fin). Il est entièrement placé sous la peau, au cours d'une courte intervention chirurgicale sous anesthésie locale.
À chaque perfusion, les médicaments sont injectés directement dans la chambre implantable, à travers la peau. Il reste en place pendant toute la durée du traitement et permet d'avoir une activité physique normale, de se baigner, de voyager …

Comment se déroule le traitement ?

Le déroulement de la chimiothérapie est soigneusement planifié par l'équipe médicale.
La durée totale du traitement et leur mode d'administration sont variables en fonction des médicaments utilisés et de l'objectif de la chimiothérapie. Chaque cure (ou séances de perfusion) est suivie d'une période de repos qui permet au corps de récupérer. Les schémas d'administration sont variables d'un protocole de traitement à l'autre. Ils comprennent habituellement 4 à 6 cures, le plus souvent espacées de 21 jours. Le traitement s'échelonne donc souvent sur une période de 3 à 6 mois.
Avant chaque cure, un examen clinique et des examens de sang sont réalisés pour vérifier que votre état de santé général permet de poursuivre le traitement.
Pour les médicaments administrés par voie intraveineuse, la chimiothérapie se déroule généralement à l'hôpital, en ambulatoire, c'est-à-dire que vous ne restez que le temps de la perfusion et rentrez chez vous le jour même.

Quels sont les effets secondaires les plus courants ?

Les effets secondaires de la chimiothérapie sont variables selon les médicaments utilisés, les dosages et les personnes (chacun réagit différemment aux traitements). Ils peuvent également varier d'une cure de chimiothérapie à l'autre. Ils ne sont d'ailleurs pas systématiques.
Votre équipe médicale vous donnera tous les conseils nécessaires pour les prévenir et les limiter. N’hésitez pas à la solliciter.
Les effets secondaires les plus fréquents sont :

  • la chute des cheveux 
    La chute des cheveux (appelée alopécie) peut être difficile à vivre car elle est un signe concret et visible de la maladie. Elle est souvent progressive et la plupart du temps, temporaire. Elle commence en général 2 à 3 semaines après la première perfusion. Les cheveux commencent à repousser environ 6 à 8 semaines après la fin du traitement.
  • La fatigue
  • Des nausées
  • La baisse des globules blancs, des globules rouges et des plaquettes
  • Des lésions de la bouche
  • Changement d’appétit
  • Modification de la couleur et fragilisation des ongles

« J’ai peur de la chimiothérapie »

C’est une réaction fréquente des femmes que nous rencontrons. Ce traitement effraie mais il est efficace. Conseils, informations, prise en charge des effets secondaires vous seront fournis par des équipes médicales spécialisées et attentives à vos besoins et à votre état de santé.
Bien comprendre le traitement et les effets secondaires possibles est important pour votre parcours de soins.
Si vous le pouvez, profitez des conseils et des soins dispensés par des professionnels tels que des socio esthéticiennes, des prothésistes capillaires, des psychologues. C’est ce qu’on appelle des « soins de support »

Si vous éprouvez le besoin de rencontrer ou d’échanger avec une femme qui a eu une chimiothérapie nous pouvons vous mettre en contact avec elle. Elle saura vous en parler et vous conseiller.

En savoir plus

Les informations médicales citées dans cette rubrique sont issues du site de l’INCa :

Pour en savoir plus, vous pouvez :

    • Consulter le site de l’INCa et notamment consulter et télécharger le guide « Comprendre la chimiothérapie » à destination des patients et de leurs proches
    • Consulter le site de la Ligue Contre le Cancer